10 Sep 2018

Le climat au Québec n’est pas des plus cléments avec les surfaces asphaltées. Entre les différents cycles de gel et de dégel que nous apportent les saisons constamment, la neige et la glace en hiver, et les rayons UV en été qui endommagent et font pâlir l’asphalte, un simple entretien d’asphalte efficace de votre surface vous permet de la garder plus longtemps, mais surtout en meilleure condition et d’économiser beaucoup d’argent à moyen et à long termes, puisque en faisant l’entretien vous allez éviter les couts des travaux en cas de négligence.

Si vous souhaitez entretenir votre asphalte le reste de cet article est fait pour vous.

Un nettoyage de l’asphalte en profondeur

Aussi évident que cela puisse paraître, l’entretien de l’asphalte régulier permet en premier lieu de dégager les quelconques débris qui pourraient en cacher beaucoup. Le nettoyage de la surface asphaltée permet aussi d’évaluer l’état de l’asphalte. En effet, en s’assurant de nettoyer son asphalte régulièrement, cela permet de s’apercevoir plutôt des défauts ou imperfections de son asphalte, et il en résultera une prise en main ou une réparation plus facile par la suite, car plutôt la fissure est réparée, plus sa réparation sera facile à faire. Un bon lavage de la surface permettra de retirer les plantes qui poussent dans les craquelures de l’asphalte, préparant ainsi le terrain pour l’étape suivante.

L’entretien et la réparation d’asphalte

Afin de repérer les nids de poule ou autres fissures dans votre surface asphaltée, l’entretien régulier de l’asphalte vous permettra de cibler dès qu’ils apparaissent les différentes imperfections qu’il vous faudra réparer. En pouvant dégager la surface des débris tels que les feuilles, le sable, les roches ou autres, il vous sera plus facile de voir directement les endroits qu’il faut réparer. Les étapes du nettoyage et de l’entretien sont des procédés faciles et simples, que l’on fait lorsqu’on sort à l’extérieur de chez soi pour effectuer les tâches ménagères. En vous facilitant la tâche d’identification des imperfections corrigibles, vous pouvez réparer ces petits défauts.

Avant de procéder aux réparations de votre surface asphaltée, mieux vaut baliser ou entourer clairement les endroits pour qu’ils ne soient plus accessibles aux piétons et aux véhicules. L’identification de ces limites permettra de réduire les risques de piétinement de votre asphalte neuf. De plus, si vous avez des animaux domestiques, mieux vaut prévoir une façon de les éloigner des réparations puisqu’ils peuvent, eux aussi, abîmer l’asphalte.

Les craquelures et les nids de poule doivent être remplis. Il y a des produits qui vous permettent d’exécuter ces tâches vous-même, particulièrement si les trous ne sont pas trop gros. Dans le cas de bris majeurs ou si vous êtes moins manuel, mieux vaut vous référer à un professionnel de la réparation d’asphalte.

L’entretien d’asphalte en le protégeant par un scellant

En ayant déjà pris la bonne habitude de nettoyer votre asphalte et de réparer les imperfections trouvées, la prochaine étape est à faire est : appliquer un scellant sur votre asphalte.

Il est recommandé d’étendre un scellant sur votre surface asphaltée à un intervalle d’environ deux ans. Avant d’effectuer cette étape et afin d’éviter d’avoir à accomplir une tâche ardue de nettoyage par la suite, mieux vaut poser du ruban adhésif protecteur et des cartons. Il est recommandé de ne pas étendre une quantité trop épaisse de scellant puisque le produit risque alors de faire des bulles ou de peler. Deux minces couches de scellant protégeront mieux votre pavé d’asphalte qu’une couche épaisse.

Comme c’est le cas pour la grande majorité des travaux d’entretien extérieur, un peu de travail et un petit budget vous protégeront de problèmes bien plus coûteux et dommageables.

Post a comment